Divagations avec Maître Tchouang/ 24 nov 2019

Une comédie philosophique sans fin (mais en musique !)

Une pièce écrite d’après des textes de MaîtreTchouang-tseu , un penseur chinois du IVe siècle av. J.-C
à qui l’on attribue la paternité d’un texte essentiel du taoïsme appelé de son nom, le Tchouang-tseu.

Pourquoi s’intéresser à la poésie et la pensée d’un homme si éloigné de nous dans le temps, de par sa culture et sa langue (un dialecte du chinois ancien) et par son quotidien ?
Parce que, aussi différents que nous soyons, nos désirs, nos espoirs et notre émerveillement devant le monde aussi bien que nos angoisses, nos peurs et notre horreur devant le monde sont de même nature. Pour jouir de la légèreté des premiers et ne pas être diminué par le poids des seconds, il n’y pas de meilleur moyen que d’écouter et de dialoguer avec celles et ceux qui ont vu le monde dans sa complexité avant nous et l’ont malgré tout, ou d’autant plus, chanté.

Tchouang-tseu est de ces poètes qui ont regardé la vie dans sa totalité et ont vu qu’elle n’est pas, comme la plupart des opinions humaines le prétend, structurer par des oppositions. Dans ses textes, il n’y a pas d’opposition entre humain et animal, empereur et sujet, femme et homme, maître et élève, vie et mort, rêve et réalité, etc. Il a vu que la vie n’est pas structurée par des oppositions, mais par des relations, dont aucune n’est simple, ni unilatérale, ni définitive, mais constamment en mouvement. Les textes du Tchouang-tseu nous invitent à percevoir et à sentir ces mouvements perpétuels et ouverts, qui nous habitent et que nous contribuons à transformer par nos actions et nos passions… Et cette perception-là, après 2’400 ans, est toujours d’actualité.

Ce projet, en mettant en scène et en musique les chants à la vie en mouvement de Tchouang-tseu, espère contribuer à prolonger les expériences de sa pensée poétique.

Mise en scène collective
Jeu : Vincent Laughery et Roelof Overmeer
Musique : de et par Pascal Desarzens
Lumière : Romy Siegrist
Texte : Roelof Overmeer
Par la Cie Sun&Moon http://wp.unil.ch/smtc