Sans domicile fixe/27-28-29 mars 2020

Comédie de Daniel Russo

Un Réveillon. Agathe Brunet, bourgeoise aisée et délurée, invite un SDF à fêter la Saint Sylvestre chez elle et son mari, bourgeois fortuné, avec leurs invités, les Muchin et les Baure ; Adrienne, sa demi-soeur, veuve et tout autant argentée, les rejoint .
Au fil de la soirée, on découvre que Valentin, le SDF, sait cuisiner, rebouter, peindre et… séduire, suscitant autant de désirs auprès des femmes que de jalousies auprès de leurs maris. Le tout en moult répliques percutantes, mordantes voire sournoises, dont une séance contagieuse et désopilante de thérapie par le rire.
Cette comédie témoigne de ce que les femmes pensent des hommes et, à contrario, de ce que les hommes pensent des femmes. L’oisiveté et l’ennui de ces quatre bourgeoises contrastent avec les seuls intérêts de leurs maris que sont le travail et l’argent. La mauvaise foi des femmes rivalise avec la goujaterie des hommes. Tous vont s’enivrer et l’alcool tirera les vers du nez de tous, les mettant à nu, Valentin les manipulant habilement. Mais qui est vraiment ce Valentin, que cherche ce SDF qui confronte ces bourgeois au vide de leur vie…